Association de sauvegarde du patrimoine saulcéen

A.S.P.S.

Histoire de la Chapelle Saint Martin

Qui était Saint Martin ?

Martin sert à Amiens dans la Garde Impériale romaine occupant la Gaule quand, vers l' an 360 un jour d'hiver, il rencontre un pauvre.... il tire aussitôt son épée pour fendre sa chlamyde et en donner la moitié à ce malheureux transi qui le supplie.

Il n'est alors que catéchumène, mais la charité en acte lui permet une autre rencontre à laquelle il ne s'attendait pas.

La nuit suivante, il voit en rêve le Christ avec son manteau sur les épaules, dire à son père " j’avais froid mais le catéchumène Martin m 'a réchauffé ".

Quelques années plus tard, en l’an 371, il est nommé évêque de Tours et fait triompher le christianisme dans l'ouest de la Gaule.

Actuellement 3 600 églises en France lui sont dédiées et 485 localités françaises portent son nom.

 

Histoire de la Chapelle Saint Martin


St Martin de la Corneille, ancienne commune ayant fusionné en mai 1846 avec St Nicolas du Bosc Asselin, pour former l’actuelle commune de La Saussaye, voit son Eglise menacée par les outrages du temps et la Municipalité a décidé d’en interdire l’entrée à cause du péril encouru par les visiteurs.

chapelle Saint Martin reduit

 

L' origine de cette paroisse remonte au XI siècle (Assises en arêtes de poisson et moellons).

Très remaniée en 15 12, notamment par le percement de baies.

Par une charte donnée en forme de testament en février 1317, avant la fondation de la collégiale de La Saussaye, Guillaume d' Harcourt transféra dans cette église paroissiale les 13 chanoines établis au préalable dans son château de La Saussaye.

A cette occasion il attacha au titre de Doyen des Chanoines la possession du patronage et des dîmes de l'église.

L'édifice a été sauvé grâce au mécénat de Noble Dame plante-ville de la Galitrelle qui proposa de subvenir à son entretien.

En 1876, un médecin de Paris, le Dr. Tony qui avait entendu parler de la puissance de saint Martin, vint se recommander à lui au profit de son épouse.

En septembre 1877, Mme Dunan se portant beaucoup mieux, vint avec son mari voir le curé de Saint-Martin et ils lui demandèrent de célébrer une messe de remerciements au saint patron.

Le docteur demanda alors au prêtre quelle offrande lui ferait plaisir. Celui-ci répondit : " la pluie passe à travers la toiture de l'église et celle-ci tombe en ruine ". Ainsi furent engagés des travaux pour réparer l'ensemble de l'édifice (30 000 F. de l'époque) et l'inauguration eut lieu le 15 août 1879.

 

stele chapelle Saint Martin